• La Corée

    La Corée ?

    Depuis les années 1980, on assiste au développement fulgurant du « pays du Matin calme ». Que de chemin parcouru depuis la guerre de Corée (1950-53) qui a dévasté la république : en quelques décennies, la Corée du Sud est passée de pays du tiers-monde au rang de pays fortement industrialisé. Ce miracle économique lui a permis d’accueillir les Jeux olympiques à Séoul en 1988, la Coupe du monde de football en 2002 (avec le Japon) ainsi que les Jeux asiatiques qui se sont tenus à Pusan la même année.
    Dernier pays d’Extrême-Orient à avoir développé des contacts avec l’Occident, la Corée du Sud est aussi le dernier à émerger en tant que destination touristique. Le cinéma coréen offre une excellente introduction à la culture locale fidèle à l’héritage du confucianisme et attachée à l'enrichissement personnel. Le taekwondo, art martial traditionnel, est un exercice de mise en forme reconnue partout au monde ; quant au ginseng, une racine dont la forme rappelle celle du corps humain, il est une merveille médicinale efficace contre la fatigue et le stress.
    À Séoul, vous tenterez d’échapper aux embouteillages monstres pour trouver refuge dans les palais royaux préservés parmi des écrins de verdure et des étangs romantiques. En outre, la capitale de la Corée du Sud compte une rue commerçante traditionnelle à Insadong et deux marchés intéressants : celui de Tongdaemun et le grand Namdaemun près de l’ancienne porte du Sud. Plusieurs parcs nationaux égrènent la Corée du Sud, dont celui de monts de Seorak qui permet aux habitants de la trépidante Séoul de se ressourcer le temps d’un week-end. Enfin, des séjours dans des monastères bouddhistes nommés « temple stay » ont été mis en place par les autorités touristiques : si le réveil est très matinal et les conditions de confort minimes, l’authenticité est au rendez-vous.
    Le reste du séjour en Corée du Sud peut être consacré à la visite du sud, et plus particulièrement à la découverte du temple de Haiensa où est conservée une copie des écritures bouddhiques dans des planches de bouleau imputrescible. Pusan est le premier port du pays. Cette ville maritime est très vivante et la visite de son marché aux poissons un must. Enfin Kyongju, capitale de Shilla, le premier royaume unifié de Corée, a conservé de sa grandeur passée les imposants tombeaux de ses souverains enfouis sous des gigantesques tumuli.

    Source : www.routard.com

    Quelques chiffres (données 2004 à 2006) :

    Superficie

    99 617 km²

    Population

    2006 : 48,3 millions d'habitants

    PIB (Produit Intérieur Brut)

    2004 : 680 milliards ; 2006 : 888,3 milliards (US $)

    PIB/ habitant

    2004 : 14 144 ; 2006 : 18 392 (US $)

    Taux de chômage

    2004 : 3,7%

    Indice de fécondité

    2004 : 1,16 enfant par femme (6 en 1960)

    Source : www.coreedusud.com